les bourdons

 
                                   
Les mâles sont élevés au printemps pour assurer la fécondation des jeunes reines et sont mis à mort par les abeilles elles-mêmes à la fin de la saison mellifère.
Leur taille plus volumineuse que celle de l'ouvrière permet de les reconnaître plus facilement cependant leur abdomen n'est pas aussi allongé que celui de la reine. Ils ne possèdent pas d'aiguillon et ne peuvent donc piquer.
Leur fonction est de féconder les reines vierges au cours des vols qu'ils effectuent à l'heure chaude de la journée. S'ils puisent le nectar des fleurs, c'est uniquement pour assurer leur nourriture et non pour l'emmagasiner dans la ruche.